Conclusion

          Au cours de notre Tpe, nous avons essayé de montrer quel était le rôle de Joseph Goebbels dans la propagande nazie. Goebbels était un homme intelligent, convaincu, déterminé et surtout, grand orateur. Ces qualités lui ont permis de se raprocher, au fil du temps, de Hitler. En 1933, un ministère de la propagande est crée spécialement pour répandre et inculquer l'idéologie nazie, énoncée dans le livre Mein Kampf de Hitler.

Ce ministère n'a cessé de croître d'année en année, chaque domaine est touché par une forme de propagande ( artistique, scientifique, industriel...). Les moyens alloués par le régime nazi à ce ministère sont considérables, il s'agissait de frapper la masse par tous les moyens ( affiches, cinéma, discours...). Cette éducation imposée par le régime nazi était permanente et se liée au quotidien des Allemands ( censure des journaux, télévision...).

Toute la propagande mise en oeuvre par Joseph Goebbels de 1933 à 1945 était minutieusement orchestrée. En effet, des journaux de propagande virent le jour. Ces journaux avaient pour but de faire l'éloge continuel de l'ideologie nazie et de son armée. Goebbels était aussi très proche du monde cinématographique, Olympia est l'un des films que Goebbels a supervisé. Goebbels disait que le cinéma était « l'un des moyens de manipulation les plus modernes » . Les salles de cinéma sont devenues de réels lieux du "culte nazi". 

Goebbels savait donc comment "s'approprier les Allemands": l'efficacité d'une propagande, des moyens considérables et des outils modernes - tels que les cinémas - lui ont permis d'être le seul à avoir diriger le minisitère et à avoir eu la confiance totale de Hitler.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site